Ch. 7 – Ne pas le perdre

Si tu arrives à cette page par accident, ceci est une histoire de Taekook avec des passages 18 ans et +

Plus de détails sur l’histoire, ici.

FanFictions BTS

Les passages sensuels ou érotiques sont indiqués entre des citrons.

Tu peux ainsi facilement les repérer et les sauter si besoin.

Rentrés à l’appartement, il attend. Je lui ai promis une récompense : les menottes.

Namjoon est retourné au Magic Shop, nous partirons pour le Red Lights Circus dès ce soir, mais pour le moment…

Il me sourit bêtement.

Je ne comprends pas qu’il m’aime autant avec tout ce que je lui fais subir.

Je devrais vraiment être plus “gentil” avec lui.

– On fait ça où ? Sur le canapé ?

Ses yeux pétillent d’impatience.

– Non, dans le lit.

Début 

Rentrés à l’appartement, il attend. Je lui ai promis une récompense : les menottes.

Namjoon est retourné au Magic Shop, nous partirons pour le Red Lights Circus dès ce soir, mais pour le moment…

Il me sourit bêtement.

Je ne comprends pas qu’il m’aime autant avec tout ce que je lui fais subir.

Je devrais vraiment être plus “gentil” avec lui.

– On fait ça où ? Sur le canapé ?

Ses yeux pétillent d’impatience.

– Non, dans le lit.

Éberlué, il a une érection instantanée. Faut toujours qu’il pense qu’au sexe… D’un autre côté, c’est plutôt normal, vu que c’est un démon. Au moins, lui n’a jamais essayé de me forcer à quoi que ce soit.

– Pour… Pour de vrai ? bégaie-t-il.

– Oui, je vais t’accrocher aux barreaux du lit.

Il grandit encore un peu plus. Il part ensuite en courant dans la chambre, je le suis en trainant des pieds.

Il s’allonge sur le dos, les mains au-dessus de la tête, complètement à ma merci.

– Non, déshabille-toi d’abord.

– Me… me déshabiller ? ravale-t-il sa salive.

– Garde juste ton caleçon.

Il hésite.

– Quoi ! lui lancé-je sur un ton plein de reproches.

– On… On est d’accord que c’est une récompense et non une punition ?

– Oui.

– Alors, tu ne vas pas me faire croire des trucs et finalement…

Et finalement quoi ? Ne rien faire ? Le torturer ? Qu’est-ce qui sera le pire pour lui : que je lui fasse mal ou que je ne le touche pas du tout ?

– Non, vas-y.

Il se déshabille et s’allonge, je le menotte.

Il ne dit rien, ne bouge pas, je l’entends à peine respirer. J’observe son corps : grand, musclé, d’une couleur un peu crème. Je pose l’extrémité de mon index et de mon majeur sur lui, il échappe un petit cri d’extase. Il ne lui faut vraiment pas grand-chose… Je descends mes doigts sur son torse jusqu’au nombril.

Il bande comme un malade ! Ça me met hors de moi ! Je suis prêt à l’étrangler, mais son regard croise le mien : il est implorant.

Bon…

Il a tant fait pour moi, je peux bien faire un petit effort. Je respire et compte jusqu’à 5 pour retrouver mon calme.

Bon, qu’est-ce que je fais maintenant ?

Il s’humecte les lèvres doucement avec le bout de sa langue. QUOI ! Il espère un baiser ? Il peut toujours rêver. Je ne poserai jamais ma bouche sur lui ! Quelle horreur ! Il veut que je vomisse ou quoi ?

Le toucher ? Je n’ai pas trop envie de le toucher à l’endroit qu’il aimerait que je le touche…

Faut que je fasse quelque chose, sinon il va croire que je me suis encore moqué de lui…

Je me place au-dessus de lui, me tenant sur mes coudes pour éviter que nos corps entrent en contact, et la tête de côté pour ne pas le regarder. Je sens ses jambes enlacer ma taille, son bassin se lever, son pénis contre le mien…

QUOI !!!

Je le fixe avec fureur, il se détache de moi, baissant les yeux. Il est déçu, triste. J’en ai déjà marre. Je l’attrape et le retourne comme une crêpe. Il échappe un petit cri de surprise.

Bon, au moins je ne vois plus sa face.

Il surélève de nouveau son bassin, ses fesses viennent à la rencontre de mon sexe. Il se tortille de bas en haut, le long de mon érection.

ATTENDS, MAIS JE BANDE LÀ !!!

– NON !!! hurlé-je.

Je ne peux pas désirer ÇA ! Non, jamais !

Fin 

Je me lève en sursaut. Taehyung se retourne, toujours attaché :

– Je t’en supplie, mon chéri !

– JE NE SUIS PAS TON CHÉRI ET JE NE LE SERAI JAMAIS, METS-TOI BIEN ÇA DANS LE CRÂNE !

Je sors de la pièce en claquant si fort la porte que je détruis son montant et qu’elle me reste dans la main. Je la jette à travers la cuisine, pulvérisant le comptoir.

Je vais dans ma chambre et me laisse tomber sur le lit.

Sur le dos, je cache mon visage de mes mains.

Au moins, je ne l’ai pas tué…

Quelques instants plus tard, je le sens s’allonger près de moi. Je le regarde :

– Comment tu as fait pour te détacher ?

Il me tend sa main droite, son poignet et son pouce sont cassés.

– Évidemment…

– J’étais pressé, tu avais l’air d’avoir besoin de moi.

Il pose sa tête sur mon torse. C’est vrai, ça me réconforte.

Pourquoi fait-il toujours ça ? Il m’énerve tellement… Je le déteste tellement…

Je passe ma main dans ses cheveux et les caresse machinalement.

Je ne veux pas le perdre… Jamais…

Personne ne parle dans la voiture, l’ambiance est lourde.

Est-il fâché après moi ?

Nous sommes derrière, chacun de nous regarde par la fenêtre, évitant l’autre.

C’est Namjoon qui conduit. On ne peut pas dire que ce soit un excellent conducteur, mais je m’en fiche. Après tout, il ne met que sa propre vie en danger. Il lance un coup d’œil de temps en temps dans le rétro, soupire, mais ne dit rien. Il a bien raison, ce n’est pas le moment de m’énerver !

– Nous sommes arrivés, indique-t-il.

Nous descendons. En pleine nuit, le Red Lights Circus nous émerveille par ses lumières et sa couleur rouge dominante. Nous entendons des cris et des rires. Peut-être est-ce un bon lieu pour détendre l’atmosphère entre Tae et moi ?

Nous nous dirigeons vers la billetterie, Taehyung demande aussitôt où trouver Han. Il n’a pas envie de faire trainer les choses ? De s’amuser ?

– On cherche le sorcier et toi le chasseur de monstres, Yoongi, indique-t-il à Namjoon.

Alors Tae veut être seul avec moi ? II n’est peut-être pas si fâché finalement ?

– Comment pourrais-je le reconnaitre ? lui demande Namjoon.

– Je ne sais pas trop.

– Oh, commençais-je.

Il est temps que j’utilise les connaissances que j’ai acquises en regardant la télévision :

– Il doit avoir l’air louche, habillé tout en noir, avec une tête de tueur, mais camouflé avec une casquette et un masque.

Namjoon me fixe en sourcillant.

– Toi et tes stéréotypes à la noix, me lance froidement Tae.

Un reproche ? Mais, il ne me fait jamais de reproche. Ça va si mal que ça ?

– Je vais me débrouiller, soupira Namjoon, bonne chance…

Il est si effronté cet humain.

– Taehyung, tu ne trouves pas que…

Hein ? Il est où ?

Non, il est parti sans moi ?

Je le suis à la trace tout en gardant au moins un mètre entre nous. Il ne regarde même pas les kiosques : jeux, peluches, pop corn, barbapapa, pomme d’amour… Et si je lui achetais une pomme d’amour ?

Il s’arrête, distrait, je me cogne à son dos.

– C’est là, indique-t-il, la tente du sorcier Han.

On entre.

Un jeune homme, habillé de rouge, vient aussitôt à notre rencontre. Il dévisage Taehyung avec… un intérêt non dissimulé…

Puis, il affiche un large sourire, sans même jeter un regard vers moi.

– Bonjour, je suis Han.

Il prend la main de Taehyung, embrasse celle-ci, puis lève le visage vers lui :

– Je suis absolument char-mer, minaude-t-il en roulant sa langue dans sa bouche.

– Oh, euh… bafouille Tae.

Je rêve où il rougit ?

Et c’est quoi ces regards ?

Le sorcier le dévore des yeux !

Je vais le tuer…

3 Comments

  1. Ophélie

    Alors, euh, non JK, on avait dit qu’il fallait le protéger, pas le tuer… ?? Il me fait rire à être jaloux mais de pas vouloir de Taehyung, faut se décider ! ?

    Reply
    • nymlily

      Je n’en veux pas, mais personne a le droit d’y toucher ! ??

      Reply
      • Ophélie

        C’est exactement ça ??

        Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *