Ch. 3 – Mission

Si tu arrives à cette page par accident, ceci est une histoire de Taekook avec des passages 18 ans et +

Plus de détails sur l’histoire, ici.

FanFictions BTS

Ça me semble interminable…

Ces 5 minutes sont…

Où est mon téléphone ?

Je donne un solide coup d’épaule à Taehyung qui atterrit par terre et récupère mon cellulaire qu’il a probablement jeté avec son pied.

– Espèce de sale tricheur ! ragé-je.

Il sourit malicieusement :

– Punis-moi.

Saleté de démon, tout l’excite !

Je pars dans ma chambre en claquant le porte.

Il se démerdera avec les menottes.

C’est ma faute aussi, je ne devrais pas me montrer gentil avec lui, jamais ! Aussitôt, il en profite.

Mais pourquoi fais-je ça ?

Je me suis, à vrai dire, souvent posé la question et sais en avoir trouvé la réponse. Tae est la seule créature dans l’univers à m’avoir donné un toi soit peu de tendresse. En Enfer, on ne prend pas les enfants dans les bras, on n’a pas vraiment de famille et encore moins d’amis. Si je voulais être touché, qu’on me sourie, cela ne pouvait venir que de lui.

Je le hais tellement !

PUTAIN !

J’explose et tout vole dans ma chambre.

Les anges ont une force surhumaine et les démons ne peuvent pas ressentir la douleur, mais chaque ange et chaque démon possède aussi un pouvoir qui lui est propre. Taehyung a le don de guérison et moi de télékinésie.

J’ai développé la capacité à déplacer les objets par la pensée très jeune pour me protéger des autres.

Imagine un enfant ange en enfer…

Les enfants démons, comme les adultes, se plaisaient à me torturer

Les enfants démons, comme les adultes, se plaisaient à me torturer. Bien sûr, ma force m’aidait à les repousser, mais ils se mettaient souvent à plusieurs contre moi.

J’avais 5 ans la première fois. Chacun de mes bras et de mes jambes était tenu par deux ou trois démons. Ils m’avaient retourné et déculotté. Je savais qu’ils voulaient me violer. Il faut comprendre que le viol n’existe pas vraiment en Enfer, car les démons sont si lubriques qu’ils sont toujours d’accord, personne ne dit jamais non. Que je me rebelle, que je sois terrifié que je hurle et pleure les excitait au plus haut point. Je sentis une vague de peur et de colère monter en moi, puis exploser à l’extérieur de moi. D’un coup, plus personne ne me tenait et je tombai. Je me mis debout à la hâte et me rhabillai. Les démons avaient éclaté en morceaux, il leur fallut des semaines pour se reconstituer.

C’est moi qui ai fait ça ? me demandais-je.

J’essayais de le faire et refaire, en particulier sur Tae, mais je n’arrivais qu’à le projeter en l’air sous ses rires amusés.

Un bruit sourd m’extirpe de mes souvenirs. Taehyung toque à ma porte avec sa tête.

– Est-ce que ça va ? s’inquiète-t-il.

Je lui ouvre et lui enlève les menottes.

– Range ! lui ordonné-je.

Il contemple la chambre dévastée, tout est brisé et sens dessus dessous.

Je sors de la pièce le laissant là.

Je m’ennuie.

Nos parents nous ont envoyés sur terre pour qu’on apprenne à s’apprécier. Voyant que nos rencontres au Paradis ne suffisaient pas, ils se sont dit que cela donnerait de meilleurs résultats dans le monde des humains, un endroit neutre qui n’est ni l’Enfer ni le Paradis.

On a tout ce qu’il nous faut, un bel et grand appartement et de l’argent à profusion. Bien sûr, nous n’avons pas le droit de côtoyer les humains, on risquerait de révéler notre origine et l’existence des deux mondes surnaturels, leurs religions pourraient en être bouleversé et blablabla.

Aussi, on reste ici à s’ennuyer à mourir.

Deux mois déjà qu’on est là. Au début, je trouvais amusant d’apprendre le mode de vie des humains en regardant la télé et en surfant sur internet, mais je commence à en avoir fait le tour…

Il est long Tae !

Si je veux m’occuper, il n’y a que lui.

– Taehyung ! l’appelé-je.

– Quoi ? sort-il de la chambre.

– Tu as fini ?

– Oui.

– Ben alors, qu’est-ce que tu foutais ?

Son regard pétille d’une lueur salace.

Putain, je suis sûr qu’il reniflait encore mes caleçons !

Qu’est-ce que je fais ? Je le tue ?

Mouais, bof, je l’ai déjà tué deux fois ce matin…

Je pourrais peut-être le torturer ?

Il me fixe les yeux écarquillés :

– Quoi ? me demande-t-il.

– Je m’ennuie, avoué-je, veux-tu faire quelque chose ?

– Tu…

Il prend une profonde inspiration, plein d’espoir :

– Tu veux faire quelque chose avec moi !

– Ce n’est pas comme si j’avais d’autres possibilités, râlé-je.

Il affiche un sourire pervers. Je déteste ce sourire, je l’ai vu sur tant de démons avant qu’ils ne m’agressent.

– Laisse tomber, me révolté-je, je ne veux absolument rien de toi !

Il est visiblement déçu.

– Ce n’est pas parce que je pense à quelque chose de mal que je vais le faire, marmonne-t-il.

Je le fixe. Oui, il a dû lutter toute sa vie contre ses bas instincts. Naturellement, il est poussé aux vices, mais les anges lui ont appris à agir en opposé de ceux-ci. Quand j’y pense, ça dut être difficile pour…

Quoi ? Non ! Je ne peux pas avoir pitié de lui !

Je me bats contre ma compassion angélique.

– Tu… veux faire un jeu de société ? essaye-t-il.

Non, mais j’ai une tête à jouer au Monopoly ?

– Ou je pourrais acheter une console de jeu vidéo ? propose-t-il.

Hum… Ça peut être sympa, mais ça reviendrait au même qu’être planté toute la journée dans le canapé.

– Je préférais quelque chose de physique.

Il ne peut pas s’empêcher de sourire ce petit bâtard.

– On pourrait pratiquer un sport ? essaye-t-il de se rattraper.

– Avec ma force surhumaine ? Je risque de me faire remarquer et je…

Ma phrase est soudainement interrompue par une lumière aveuglante. Tae, tout comme moi, protégeons nos yeux de nos bras. La lumière diminue en intensité pour devenir supportable. Au centre de celle-ci se trouve une enveloppe flottant en l’air. Je tends la main et la prends. La lumière alors disparait totalement.

Je l’ouvre et commence à lire la lettre à haute voix.

Mes cœurs…

Oh, mon Dieu : Dieu !

Je n’ai jamais vu Dieu, mais il est la seule personne dans les 3 royaumes à s’être adressé à moi avec amour. Il m’envoyait parfois des mots d’encouragements quand j’étais au plus bas. Il le faisait également pour Tae. Je vérifie la signature et confirme qu’il s’agit bien de lui :

– Ça vient de Dieu, m’emballé-je.

– Oh, trop bien, sourit radieusement Tae.

Je sais, mes amours, que cela doit être difficile pour vous de vivre ensemble dans ce monde humain. Je me suis dit que ce serait une charmante idée que de vous donner une tâche commune afin de vous rapprocher tout en aidant mes créatures humaines.

J’ai pensé, que vous, mes adorés, pourriez protéger l’humanité en capturant les forces surnaturelles qui s’amusent à les faire souffrir. Pourriez-vous les envoyer en Enfer ou au Paradis pour moi, s’il-vous-plait, mes chéris ?

De tous mes bébés, vous êtes mes préférés. Je compte sur vous, mes trésors.

Je vous aime,

Votre père, Dieu.

Dieu signe toujours « votre père ». Je sais qu’il est le père de tout ce qui vit, mais pour moi qui ai eu un père infernal (dans le sens propre comme au sens figuré), cette appellation m’a toujours beaucoup réconfortée.

– Dieu compte sur nous ! soutiens-je.

– Oui, s’enthousiasme-t-il autant que moi, faisons de notre mieux !

Suivent au message une adresse et le nom d’une personne pour notre première mission :

Magic Shop, Kim Namjoon

1ère vidéo :

2 Comments

  1. Ophélie

    Les choses sérieuses vont bientôt commencer ! Hâte de rencontrer Namjoon dans l’histoire aussi ??

    Reply
    • nymlily

      Gentil, beau, intelligent, comme le vrai quoi ! ?

      Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *